fbpx

Confiance en soi et cosmétiques !

confiance en soi

Confiance en soi et cosmétiques !

Confiance en soi et cosmétiques !

Malgré la réputation de superficialité que recouvre l’ensemble des cosmétiques, il semblerait que leurs actions pénètrent aussi dans notre esprit pour venir au secours de notre confiance et de notre estime de nous-mêmes.

La confiance en soi

La confiance en soi, voilà un sentiment qui peut faire défaut à toutes et à tous tant elle est manipulée par une société qui véhicule des critères esthétiques toujours plus exigeants et irréalisables.

Combien de femmes détestent leurs corps ou supportent mal leurs reflets dans le miroir ? Nombreuses sont celles qui rejettent une partie de leur corps, qui focalise à l’excès sur un aspect de leur silhouette et qui omettent d’apprécier l’ensemble, souvent magnifique. Les canons de la beauté actuelle sont si précis que les adolescentes en pleine construction de leurs images en souffrent gravement.

Le body bashing

Le « body bashing » qui décrit en anglais le fait d’avoir honte de son corps et devenu une tendance chez certaines adolescentes. On se renie, on se dévalorise, on ne s’aime pas et on le revendique presque comme une mode. Gageons que ce nouveau courant ne soit pas une bonne excuse au laisser-aller.

Face a se dénigrement à outrance, peut-on alors parler d’auto-maltraitance ?

Oui, répond Serge Hefez, psychanalyste spécialiste de l’image de soi. Pour lui la contrainte à réussir et devenu une injonction à se réussir soi-même physiquement, la dimension narcissique est passée au premier plan.

Alors même que le regard d’amour que l’on porte sur les autres est en fonction de leurs singularités et de leurs différences, le regard que l’on porte sur soi est basé sur le fait d’être conforme à un modèle commun.

Dans le même temps, les femmes sont conscientes de cette distorsion. En effet, dans une étude faite par une célèbre marque de cosmétiques, 42 % des femmes admettent que la pression la plus forte est celle qu’elles s’imposent elles-mêmes.

Pourtant les psychologues sont unanimes ; « l’image de soi n’a rien à voir avec la réalité », car leur cabinet regorge de femmes sublimes en quête d’estime d’elles-mêmes.

Prendre du recul est utile est nécessaire, focaliser sur ses points forts et oubliés les autres et la première démarche à mettre en œuvre.

Accepter les compliments de ceux qui nous aime et y croire, relève d’une démarche d’auto-compassion que de nombreux auteurs ont déjà entamée vers un autre courant de pensée, un autre regard sur soi. Si être parfaite et calibrée sur les standards esthétiques actuels c’est être belle, alors comment expliqué que même les plus sublimes femmes peuvent ne pas avoir confiance en elles et ne pas s’aimer ?

En conséquence, nous pouvons comprendre que la beauté est plutôt une énergie qui s’exprime davantage à travers le bien-être ressenti par la personne, à travers la joie de vivre exprimée, à travers sa propre acceptation qui est perçu par les autres. Être en paix avec son corps permet une aisance lue par le reste du monde comme de la confiance en soi, quels que soient nos mensurations, nos traits et nos tailles.

La beauté devient alors ce qu’elle est en réalité, une attitude.

Apprendre à s’aimer mène plus simplement à la beauté que d’apprendre à se plaire. Contre toute attente, pour atteindre ce bien-être et cet amour de soi, les cosmétiques semblent pouvoir nous y aider efficacement. 

Quand les cosmétiques s’en mêlent !

cosmétique

En effet, de nombreuses statistiques sur le thème de l’apparence montrent que le maquillage par exemple désinhibe la personnalité, presque comme un verre d’alcool.

Lorsque la femme est maquillée, elle participe plus aux conversations, elle va plus volontiers vers les autres. En vérité, le maquillage permet de produire une version de nous-mêmes qui nous renforce face à la société qui apprécie cet effort de composition.

On se sent alors mieux accepter et intégrer, bien que les autres souvent nous connaissent peu. Le visage nu participe quant à lui à un autre genre de beauté que nous devons accepter comme une beauté déshabillée, plus intimiste, réservée à ceux de notre choix, qui nous connaissent autrement.

Ces deux facettes ne sont pas contradictoires, elles sont complémentaires, mais n’œuvrent tout simplement pas dans les mêmes sphères.

Il ne s’agit pas de tricher avec le maquillage, mais simplement de jouer le jeu.

Choisir de ne pas le jouer est une option tout aussi acceptable, voire même parfois enviable. Le maquillage ne doit pas être perçu comme une imposture, mais comme la coutume sociétale qui sied à certains contextes.

Au-delà du maquillage, prendre soin de son visage et de son corps peut aussi apparaitre comme un repère salvateur de l’estime de soi.

Quand la confiance disparait, le corps lui est toujours là. C‘est alors que mettre de la crème, touché à pleine main chaque parcelle de son visage se révèle extrêmement consolateur. Là encore, des études cliniques démontrent qu’en milieu hospitalier les services de soins esthétiques comme le soin du visage s’avèrent être très renforçateurs de l’estime de soi.

Dorloter le corps

dorloter son corps

Dès que le corps et les cellules sont dorlotés, la confiance se redresse et l’esprit est vivifié. L’amour de soi peut prendre de nombreuses formes, cependant en matière d’apparence, le corps et le visage sont les portes d’entrée royales pour se manifester concrètement un intérêt.

Le corps perçoit, reçois, accueil et se réjouis de la moindre attention à son égard.

La démonstration d’amour peut passer par un simple massage du visage. Confortablement allongé, ce moment peut s’avérer être une véritable bénédiction pour l’amour de soi s’il est effectué en conscience dans la lenteur et la bienveillance.

Pour ce faire, utiliser une huile végétale (noyaux d’abricot) dans laquelle vous aurez mis une petite goutte d’huile essentielle d’immortelle, cette dernière est magnifique pour réconforter le coeur. Dans la routine de soin de la confiance en soi, le gommage a une place de choix, il libère de l’ancien pour faire peau neuve. Suite à un « scrubing » doux mais profond, poser un masque hydratant qui regorgera vos cellules et au rinçage duquel vous pourrez utiliser un hydrolat de Géranium qui resserre les pores et chasse le mauvais esprit. Vous voilà presque d’attaque.

Pour le corps, retirer les poils disgracieux relance la dynamique tout entière, les bandes à cire froide prête à l’emploi sont parfaites pour cela. Ensuite, quoi de mieux que de se plonger dans un bon bain chaud additionné de sel de bain pour signifier à son corps combien on l’aime.

Puis mixer quelques gouttes huiles essentielles de fleur d’orangé à votre soin corps pour tonifier votre bonne humeur au sortir du bain. Cette fois ne l’appliquer comme d’habitude, allonger vous sur un drap de bain, utiliser vos deux mains recouvertes de produites pour aller toucher lentement chaque partir de votre corps.

Chaque centimètre de peau doit sentir vos mains, orteils y compris, apportez de la tendresse et suivez du regard chaque partie caressée. D’autres détails (important) de notre apparence peuvent donner un sentiment d’auto-négligence s’ils ne sont pas manager correctement.

Les racines apparentes par exemple ont vraiment le chic pour nous mettre mal à l’aise, les colorations à faire à la maison peuvent régler la chose en moins d’une heure.

Les dents jaunies, un vernis écaillé ou des ongles mal limés peuvent à eux seuls mettre à mal l’estime de soi.

Assurément, plus l’on prend soin de soi et plus la confiance en soi grandit, cette attention agit comme par magie dans le regard des autres qui s’en trouve modifié, comme embellie.

Néanmoins, la confiance en soi et les nombreux facteurs qui la conditionnent restent un équilibre fragile pour beaucoup. Ce faisant, la démarche de soin envers soi ou de maquillage apparait ici comme un axe de soutien émotionnel bien plus fort que ce que nous aurions soupçonné.

La beauté est certainement un concept à redéfinir, « être belle » ou se « sentir belle » n’induise pas du tout la même attitude ni la même impression, choisissons alors habillement notre stratégie, car notre bonheur quotidien en dépend.

Pour aller plus loin dans la prise en charge correcte de son visage : beautyloge 1

Aussi…
Si vous avez des questions plus personnelles, rejoignez-moi sur mon canal qui est féminin, gratuit et bienveillant, nous ferons véritablement connaissance….

Pour toutes questions, je suis disponible pour vous répondre non pas par mail, mais sur mon canal WhatsApp Pro.

Pour vous inscrire :

Entrer le numéro du canal dans vos contacts : 0033 7 56 94 67 99 (sinon cela ne fonctionnera pas).

Envoyer votre nom et prénom sur WhatsApp à ce numéro et laisser vous recontacter par mes soins.

Ou cliquer sur le bouton ci-dessous et laisser vous guider :

 

En vous souhaitant une très belle mise en œuvre !

Allez, à très vite…

Vivez Joyeuse et Libre !

Carol Cassone

No Comments

Post A Comment

Discuter
Besoin d'aide ?
Bonjour 🖐 et bienvenue !
Je suis Carol, je réponds gracieusement et individuellement à vos questions sur mon canal WhatsApp !