Secrets de beaute du monde

Secrets-beaute-monde

Secrets de beaute du monde

Secrets de beauté du monde

Petit tour du monde pour découvrir des trésors de beauté culturels. Des matières premières souvent sous-estimées, car trop simples et pourtant si efficaces.

Le monde regorge de trésors de bienfait pour la beauté de la peau et du corps. Toutes les civilisations du monde ont apporté des secrets de beauté naturelle qui ont traversé les âges et ont largement fait leurs preuves en œuvrant de façon extraordinaire pour la beauté et l’éclat des femmes de toutes les générations.

Une beauté au Naturelle

  • Le curcuma

L’Inde nous a offert le curcuma, aujourd’hui dans toutes les cuisines d’Europe, cette épice à des propriétés remarquables aussi pour la peau. En Inde, les femmes l’utilisent comme premier soin de beauté, du plus jeune au plus avancé des âges. Utilisé seul, la poudre de curcuma peut être directement appliquée en masque sur la peau, dissoute dans un peu d’eau, elle ravive les teints mats et procure un effet solaire très lumineux à tous les bronzages. La pose et de 5 à 10 minutes, puis rinçage à l’eau tiède. Pour les peaux grasses, mixtes et les pores dilatés affublés d’impuretés, le prodige est encore plus manifeste.

Grâce à sa puissance anti-inflammatoire, le curcuma est capable de soigner les imperfections allant des boutons infectés aux simples points noirs. Donc parfait pour les peaux acnéiques. Il aide à réduire les sécrétions de sébum et agit instantanément sur le grain de peau pour l’uniformiser en chassant toutes impuretés.

Il rend la peau visiblement plus nette, plus éclatante, il atténue également les cicatrices des anciens boutons. Cependant, les peaux parfaitement hydratées des indoues supporteront la poudre de curcuma plus facilement que celles des Européennes qui passent leur temps à se battre contre la déshydratation (différence de climat oblige). C’est pourquoi la recette suivante permettra plus de douceur et de souplesse aux peaux blanches en ajoutant un peu de crème fraiche entière pour adoucir et liquéfier le masque tout en apportant de l’hydratation par la protéine de lait.

Aussi, quelques gouttes d’huile d’amande douce dans le mélange permettront d’apporter une certaine nutrition à la peau. Ce masque devra poser en couche plus épaisse entre 15 et 20 minutes avant d’être rincé à l’eau tiède. Attention, la manipulation du curcuma tache les vêtements, soyez vigilante sur ce point en anticipant vos manœuvres. Les deux masques à base de curcuma peuvent être appliqués également sur le corps (bras, seins, jambes) pour un effet autobronzant. À noter que les peaux très blanches risquent d’avoir un résultat très jaune, ce sont les peaux mates et déjà bronzées qui sont particulièrement adaptées à ce type de traitement.

curcuma-beaute-soin
  • Le Shikakai

Toujours en provenance d’inde, le shikakaï, se présente sous forme de poudre obtenue à partir de cosses séchées et broyées de l’Acacia Concinna, un arbuste originaire d’Inde. Cette poudre sans prétention semble pourtant retournée du miracle. Bien plus qu’une poudre de soin, cette plante se présente comme un shampoing en poudre qui nettoie les cheveux en douceur et leur apporte un résultat remarquable ; plus doux, plus soyeux, plus lisses, très faciles à démêler et à coiffer.

Le shikakaï permet aux cheveux un changement de matière, ressenti comme plus fort et surtout visiblement plus brillant, ce remède capillaire Indou permet également de garder les cheveux propres plus longtemps. Sa richesse en saponines fait de cette poudre une excellente alternative végétale aux tensio-actifs traditionnellement utilisés en formulation de shampoing. Mélangé avec de l’eau pour faire une patte solide à appliquer sur le cuir chevelu et les pointes, ce masque se rince à l’eau tiède après seulement 5 minutes de pause.

Seul point délicat, sa manipulation est loin d’être pratique, car son application et son rinçage ne manquent pas d’en mettre partout. Aussi, éviter absolument les coulures dans les yeux.

  • Le Tanaka

Quittons l’Inde pour la Birmanie où le Tanaka est légendaire, son usage remonterait à plus de 2000 ans. Premier soin de beauté des femmes birmane, c’est une pâte cosmétique blanc-jaune d’origine végétale couramment utilisée pour couvrir le visage et parfois les bras des femmes et dans une moindre mesure les hommes.

L’usage du Tanaka est culturel, porté sur les joues en cercle et soulignant l’arête du nez, c’est une véritable tradition, même les bébés et les enfants le portent fièrement comme une sorte de thaïssement traditionnel du quotidien. Il s’est aussi diffusé dans les pays voisins, comme la Thaïlande. Le Tanaka est produit à partir du bois de plusieurs arbres poussant en abondance en Birmanie centrale et connue collectivement comme « arbres à Tanaka » qui sont coupés uniquement à partir de l’âge de 35 ans.

Cette crème est appliquée sur le visage en masque, son utilisation se repend en Europe comme un secret de beauté ancestrale et endémique de Birmanie. Cette poudre mélanger à de l’eau procure une grande sensation de fraicheur, elle protège du soleil et aide à lutter contre l’acné et rend la peau douce. Le Tanaka a également une action anti-mycosique en cas d’infection cutanée, son parfum très boisé s’apparente à celui du bois de santal.

Vendu aujourd’hui sous forme de poudre, le Tanaka a d’abord été très populaire en Grande-Bretagne vers la fin des années 20. On peut maintenant facilement trouver cette poudre sur différents sites internet, ainsi que des cosmétiques élaborés à base de Tanaka. Là encore la simplicité supplante la sophistication de nos formules de beauté si complexes. À ne pas confondre avec le nom japonais « Tanaka » qui est un des noms de famille les plus répandus au Japon.

  • Le rhassoul

Le rhassoul (ou rassoul ou ghassoul) en poudre nous propulse de la Birmanie aux contrées africaines. Extrait des uniques gisements situés en bordure du Moyen Atlas au Maroc, le rhassoul est une sorte d’argile minérale très douce utilisée par les femmes orientales pour ses propriétés capillaires et cutanées. Le rhassoul fait partie intégrante de la tradition du hammam.

La particularité du rhassoul est qu’il ne contient aucun tensio-actif, ce qui permet de ne pas supprimer totalement le film hydrolipidique de la peau et des cheveux, comme les shampoings peuvent le faire. Aussi, le rhassoul n’attaque pas la gaine protectrice naturelle du cheveu et il n’irrite pas les glandes sébacées comme les argiles classiques.

Sa grande qualité réside dans sa grande concentration de minéraux aux propriétés hydrophiles qui permettent de capturer et d’éliminer les impuretés. Il agit un peu comme un buvard qui absorbe les impuretés, les corps gras, la poussière et les cellules mortes du cuir chevelu qui seront ensuite éliminés par l’eau de rinçage. Son action absorbante douce permet un nettoyage parfaitement tolérer par les peaux les plus sensibles et les cheveux les plus fins.

Pour l’application, le rhassoul est à mélanger avec de l’eau tiède jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse. Pour le visage ou le corps, appliquer avec des mouvements circulaires pour bien marié la pâte avec la peau. Après 15 minutes de pause et un rinçage à l’eau tiède la peau se pare de douceur et d’un satiné inégalé. L’application capillaire se fait de préférence sur cheveux mouillés de la racine à la pointe. Puis masser légèrement le cuir chevelu sans utiliser les ongles. Respecter ensuite le quart d’heure de pose avant de rincer soigneusement toujours à l’eau tiède. La chevelure devient alors soyeuse, chatoyante et gonflante. Pour les peaux et les cheveux secs, vous obtiendrez plus de vitalité et de souplesse en mélangeant le rahassoul à de l’eau de fleur d’oranger et à quelques gouttes l’huile d’argan.

  • Buruiti

Petit détour par le Brésil où nous attend l’huile de Buruiti, là où les femmes savent composer avec le soleil et en tirer le meilleur parti sans abimer leur peau. Véritable concentré de caroténoïde, le Buruiti est un concentré huileux limpide de couleur orange foncé à rouge. Ce lipide fait partie de la famille des oméga-9, c’est le plus abondant des acides gras mono insaturés à chaîne longue dans notre organisme.

Très nourrissant pour la peau, il la rend plus souple et plus douce, mais aussi plus éclatante. Les Brésiliennes l’utilisent sur leur peau matent déjà bronzées en guise de protecteur solaire, il est aussi capable de prolonger le bronzage et de donné un effet satiné orangé des plus subtil. Il contient également une grande quantité de vitamine E, ce qui renforce l’aspect antioxydant de la vitamine A qu’il contient également en forte proportion.

Pour les peaux plus blanches ce type de produit peut-être utiliser, mais à certaines conditions. En effet, l’application de l’huile de Buruiti peut-être très intéressante en soleil doux uniquement, c’est-à-dire du lever du soleil jusqu’à 10h ou 11h du matin en fonction de la latitude d’exposition. Dès que le soleil devient mordant, il faut passer à l’ombre ou utiliser un produit solaire classique. Il est possible également de l’utiliser en soleil doux le soir, de 16h ou 17h en fonction des latitudes jusqu’au coucher du soleil. Même à cette heure-là, la peau bronze de façon douce, mais certaine.

Ce qui est recherché ici ce sont les rayons obliques du soleil, ceux qui ne pénètrent pas la peau aussi durement et profondément que les rayons perpendiculaires, quand le soleil est au zénith par exemple. Assez grasse est épaisse vous pouvez améliorer la pénétration de l’huile de Buruiti en la mélangeant avec une huile plus classique (Macadamia, Noisette, Jojoba… ).

  • Le chocolat

Changeons de continent pour le Mexique, qui nous présente une surprise de taille avec ses soins au chocolat. Il semblerait que le cacaoyer a joué un rôle important dans les rites passés des civilisations maya, inca et aztèque. Les Mexicaines s’en servent encore de nos jours pour rendre leur peau douce et soyeuse. Le chocolat est riche en polyphénols qui luttent contre les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules. Il contient une dose importante de minéraux ce qui en fait un soin très actif sur le plan de la reminéralisation cutanée et donc par extension sur le raffermissement tissulaire. Il contient aussi des protéines aux effets tenseurs.

Cependant, ce soin sur actif destiné aussi bien au visage qu’au corps n’est pas supporté par toutes les peaux, car son action et forte et intense (peaux fines, fragiles et sensibles s’abstenir). Faites un test sur une pastille de votre visage avant de procéder. La mode des soins au chocolat des années 2000 est très loin d’être une simple fantaisie, en provenance du Mexique, ils sont de véritables soins anti-âges.

Pour procéder, faites fondre au bain-marie 1 à 3 plaquettes de chocolat noir bio à 95% de cacao, mélanger progressivement avec 10 à 25 cl d’eau de fleurs d’oranger bio (en fonction de la zone à couvrir). Appliquer en masque (visage, seins, ou corps). Laissez poser 25 minutes avant de rincer à l’eau tiède.

Quelle que soit la provenance des secrets de beauté, l’éclat et le panache de la femme font partie des préoccupations de mère Nature depuis la nuit des temps. Gageons que malgré toute la technologie qui est à notre portée, nous saurons toujours en bénéficier pour honorer cette magnifique énergie féminine qui ne demande qu’à vivre en harmonie avec nos ressources les plus naturelles.

Aussi…
Si vous avez des questions plus personnelles, rejoignez-moi sur mon canal qui est féminin, gratuit et bienveillant, nous ferons véritablement connaissance….

Pour toutes questions, je suis disponible pour vous répondre non pas par mail, mais sur mon canal WhatsApp Pro.

Pour vous inscrire :

Entrer le numéro du canal dans vos contacts : 0033 7 56 94 67 99 (sinon cela ne fonctionnera pas).

Envoyer votre nom et prénom sur WhatsApp à ce numéro et laisser vous recontacter par mes soins.

Ou cliquer sur le bouton ci-dessous et laisser vous guider :

 

En vous souhaitant une très belle mise en œuvre !

Allez, à très vite…

Vivez Joyeuse et Libre !

Carol Cassone

No Comments

Post A Comment

Discuter
Besoin d'aide ?
Bonjour 🖐 et bienvenue !
Je suis Carol, je réponds gracieusement et individuellement à vos questions sur mon canal WhatsApp !