Taches pigmentaires – le fléau !

tache-pigmentaire-prevention-conseils-traitement

Taches pigmentaires – le fléau !

Autrefois uniquement réservées aux personnes du troisième âge, les taches pigmentaires font aujourd’hui leur apparition sur tous les visages sans distinction de sexe, de race et d’âge.

Les taches pigmentaires, une anomalie mal comprise. Voici mes conseils pour les prévenir, et quelles sont les pistes de traitement.

Les taches pigmentaires ne sont plus le signe de l’âge

Si la plupart du temps les taches pigmentaires sont sans gravité, elles sont toujours associées à une image de peau âgée. À un jeune âge, elles navrent la beauté et sont capables de faire naître des complexes qui entravent beaucoup de processus relationnels, notamment envers soi-même.

Principalement localisées sur le visage, les mains, le cou et le décolleté, elles sont les ennemies du teint « zéro défaut ».

L’apparition des premières taches de « vieillesse », comme on disait il y a encore quelques années, peuvent se manifester aujourd’hui dès la trentaine voire même dès l’adolescence.

Chaque femme peu constatée que c’est un traumatisme aussi puissant que l’apparition de nos premières rides, car elles entachent considérablement notre capital glamour et notre confiance en nous.

10 ans de plus que l’âge réel, c’est l’apparence que peuvent donner les désordres pigmentaires. Une femme sur deux se dit également embarrassée, voire très embarrassée, par les taches brunes (sources : * Source: Bernhard Fink from department for sociology/anthropology/, institute for zoology and anthropology, university of Göttingen, Germany).

Les autres taches de la peau

tache-rousseur

Dans un autre registre, les « taches de rousseur », aussi appelées « éphélides », bien plus harmonieuses et élégantes ne sont pas dues à un désordre pigmentaire, car elles sont natives et souvent héréditaires.

Plus embêtant, les pigmentations post-inflammatoires, suite à un bouton d’acné par exemple ou une cicatrice, la marque est alors due à un excès de mélanine engendré par une régénération trop rapide des tissus, ce qui a produit des paquets de pigments qui forment désormais une tache.

Dans ce cas, abuser des gommages qui permettront de renouveler plus rapidement l’épiderme. Là aussi, la crème Corylus Nova peut aider considérablement.

Pourquoi et comment apparaissent les taches pigmentaires ?

Il existe de nombreuses théories sur cette recrudescence et sur l’apparition précoce de ces désordres pigmentaires.

pigmentation-peau

La vision scientifique met en cause la mélanine, ces précieux pigments qui déterminent la coloration de notre peau, de nos cheveux et de nos yeux. Le corps fabrique principalement cette mélanine pour protéger l’ADN des rayonnements nocifs.

C’est pourquoi les peuples très exposés comme les Africains ont un capital très important en mélanine alors que les peuples du nord qui vivent sans soleil sont restés blanc de peau, c’est-à-dire sans protection déjà présente dans l’épiderme.

Les peaux claires doivent, par le biais de différents leviers, stimuler la production de pigment pour que le manteau mélaminique se mette en place au moment des rayonnements nocifs.

Les taches pigmentaires, selon le corps scientifique, seraient une hyperpigmentation locale due à un dysfonctionnement de la production de cette mélanine. Dermatologues et spécialistes de la peau s’accordent sur le fait qu’après des années d’expositions solaires empiriques, excessives, inconscientes et/ou sans protection adéquate, la machine s’emballe.

La mélanine ne se répand plus uniformément dans la peau, elle s’accumule à la surface du derme, remonte en paquet, formant des taches pigmentaires groupées ou isolées.

Pourtant il y a 20 ans, 30 ans ou plus encore, nos aînés étaient bien moins armés et surtout bien moins informés sur la protection et la prévention solaire que nous le sommes aujourd’hui.

L’astre solaire brûlait toutes les peaux, mais les taches pigmentaires qui se faisaient alors appelé « tache de vieillesse » ou pire encore « fleurs de cimetières » étaient seules l’apanage des papys et mamies en augurant leur devenir.

Que s’est-il passé ? Pour certains naturalistes et sans preuves à l’appui, on devrait cette manifestation cutanée à une surexposition aux produits chimiques (cutané, respiratoire, alimentaire), ce qui perturberait la fonction hormonale, cette dernière président absolument tous les mécanismes de notre biologie.

Je dois dire que c’est à cette théorie que j’adhère le plus, la chimie a envahi nos vies. Nous mangeons des molécules chimiques sans même nous en rendre compte, nous les respirons (astrosphère), nous les manipulons (vêtements, sac…). Certaines les mettent directement sur la peau et s’en délectent (cosmétiques, parfums).

On incrimine aussi facilement la couche d’ozone qui en se raréfiant sur l’ensemble du globe (plus ou moins en fonction des zones géographiques) permettrait à des rayonnements très puissants de faire des ravages sur nos délicates peaux.

La médecine chinoise, plus pragmatique, attribue elle, les taches pigmentaires à un foie et une vésicule biliaire en grande souffrance et gorgée de calcul biliaire, de molécules chimiques et de métaux lourds.

D’expérience, je peux témoigner avoir constaté à plusieurs reprises d’une très forte diminution de la couleur des taches pigmentaires sur certaines clientes à la suite de 1, 2, 3 nettoyages du foie, ce qui me donne confiance en la vision médecine chinoise.

Traiter les taches pigmentaires, quelques pistes

Quoi qu’il en soit, le soleil, qu’il soit la cause ou simplement le grand facteur aggravant et révélant la problématique, nous nous référerons à des classements et des comportements tangibles pour agir efficacement sur l’ensemble des affections qui composent la grande famille des « désordres pigmentaires ».

On parle par exemple de « lentigos » pour désigner les taches vraiment dues au vieillissement intrinsèque de la peau, alors qu’on parlera de « lentigos solaires » ou « lentigos actiniques » quand les taches résultent d’expositions solaires importantes et régulières.

Pour les lentigos en général, il faut utiliser toutes les ressources de la photoprotection : vêtement, chapeau, indice solaire élevé, exposition indirecte, soleil doux…

Ces taches sont un véritable signe d’alarme montrant que le « capital solaire » est épuisé et que toute exposition supplémentaire les rendra plus visibles encore, à ce stade l’éviction solaire lors des heures en soleil fort est fortement recommandée.

On nommera également « mélasma » ou « chloasma » le bien connu masque de grossesse, qui apparaît lors des grands changements hormonaux comme la grossesse, mais pas seulement.

Il peut aussi survenir très tôt dans la vie d’une jeune fille lors de la prise de contraceptif ou de certains médicaments (chimiques).

Ce n’est pas une tache marron, mais plutôt un voile foncé qui s’étend sur une surface relativement grande (lèvres supérieures, joues, front). Il est déclenché uniquement par le rayonnement solaire, la peau bronze alors de façon inhomogène.

Dans ce cas, il est impératif d’utiliser une photoprotection quotidienne dès la sortie de l’hiver, aux premiers soleils du printemps et ne pas attendre l’été pour agir, cela permettra de limiter l’intensité des taches.

L’utilisation de la crème Corylus Nouva du laboratoire Swisslabnat (Code promo – 10% : carol 1754) est un des seuls cosmétiques qui m’a donné et me donne encore satisfaction sur le plan des taches (et bien d’autres encore).

Cependant, elle nécessite une discipline d’application sans faille, à raison de 2 fois par jour matin et soir durant 6 à 12 mois. J’ai vu des masques de grossesse en place depuis des années disparaître en moins d’un an, parfois en moins de 6 mois. Le traitement est long et variable pour chaque personne et peut-être très efficace.

Avec les taches pigmentaires, rien n’est gagné d’avance

Je préfère dire « cela peut être efficace », car depuis le temps que j’explore les possibilités d’éliminations des taches pigmentaires, j’ai appris quelques leçons cuisantes.

Tout d’abord, que personne ne peut faire de promesse de guérison que ce soit à travers un nettoyage interne, un soin extérieur ou une intervention utilisant une technologie de pointe, et même en jumelant les trois, ce qui est fortement conseillé (nettoyage du foie + crème corylus + Infra rouge (stimlight).

En vérité, tout sera conditionné par la nature de la tache. Aussi, pourquoi certaines taches s’effacent merveilleusement au bout de quelques mois alors d’autres persistent avec le même traitement ?

En voici une explication. Considérons qu’une tache est une remontée empirique de mélanine à la surface de la peau. Si cette tache en paquet garde un pied dans le derme, elle sera en permanence alimentée en mélanine, c’est pourquoi tous les traitements seront, à terme, un échec. Alors que, s’il n’y a plus aucun pied planté dans le derme, la tache sera progressivement effacée.

Malheureusement il n’y a aucun moyen de savoir à quels types de tâches nous avons à faire. Il faudra donc tester différents traitements et observer comment se comporte la tâche.

Aussi, je ne peux pas passer sous silence l’aide considérable que représente la technologie LED en lumière rouge et surtout infra rouge que je trouve dans le petit dispositif Stimlight du laboratoire Swisslabnat (lien ci-dessous).

En effet, cette technologie permet de libérer la tache plus rapidement, utiliser en duo avec Corylus en couche épaisse sous le dispositif est vraiment très optimisant.

À noter, il n’y a pas encore d’appellation scientifique pour les visages qui présentent une coloration irrégulière sur l’ensemble du visage (comme un voile pigmentaire sur certaines zones), bien que ce trouble pigmentaire soit de plus en plus répandu.

Ici, il ne s’agit pas de taches, mais d’un phénomène bien plus pernicieux qui donne au teint une coloration peu homogène donc peu esthétique et peu éclatante.

Il existe plusieurs possibilités d’actions face à de tels phénomènes notamment dans le secteur médical et le secteur esthétique. L’axe cosmétique est certainement le plus doux, le moins coûteux, mais peut-être le plus long aussi.

Les principes actifs antitaches et éclaircissants regorgent dans le secteur de la cosmétique chimique, cependant ces actifs hautement pétrochimiques ont la réputation d’être très irritants et d’éclaircir la peau au-delà des taches.

Les produits bio pour lutter contre les taches pigmentaires

Le marché bio a également des gammes qui contiennent des ingrédients plus naturels et plus doux pour la peau.

Ces différents principes actifs inhibent en majorité l’action de la tyrosinase, l’enzyme responsable de la fabrication de mélanine. Ils contiennent aussi des agents «exfoliants», qui favorisent le renouvellement cellulaire.

Pour exemple on trouvera des formules élaborées autour de l’acide Kojique qui est un inhibiteur de pigmentation, de l’acide glycolique ou acide salicylique qui présente des formules de peeling très raffinées.

Étonnamment, l’Aloès Vera bien connu dans le segment de l’hydratation est aussi un véritable anti-taches naturel.

De son côté, l’extrait de réglisse participe activement à l’éclaircissement de la peau. L’huile de rosier muscat en plus de réduire efficacement l’apparition des vergetures aide à atténuer les taches en apportant de l’éclat au teint.

La vinothérapie apporte aussi son lot de principes actifs, la sève de sarments de vigne par exemple a démontré une efficacité exceptionnelle sur les taches cutanées.

Dans un autre registre, le complexe de papaye, olive et citron a des vertus éliminatrices et les extraits d’acides de fruits à base de myrtille, citron, orange et sucre de canne agissent comme un gommage naturel éclaircissant.

Quelques conseils pour prévenir les taches pigmentaires

Aujourd’hui on le sait, ce sont les expositions brutales au soleil qui sont les plus dangereuses. Soyez progressive dans vos expositions solaires surtout en hiver à la montagne.

Pratiquez également le gommage aussi souvent que la sensibilité de votre peau vous le permet, uniquement sur les zones à traiter.

Aussi, rapprochez-vous d’un naturopathe pour un nettoyage en profondeur de votre foie et de votre vésicule biliaire ou optez pour mon cours en ligne ; Challenge nettoyage du foie. Sans conteste un cadeau à offrir à sa santé afin de rééquilibrer des années d’excès.

Sachez toutefois qu’en matière de taches pigmentaires l’actif phare est la patience.
Carol Cassone

No Comments

Post A Comment

Discuter
Besoin d'aide ?
Bonjour 🖐 et bienvenue !
Je suis Carol, je réponds gracieusement et individuellement à vos questions sur mon canal WhatsApp !