Soleil et peau

 In Soin Corps

crème solaire Soleil et peau

Comment faire pour bien faire?

 

Le comportement au soleil va déterminer la beauté, la qualité de la peau et la tenue du bronzage. Pourtant, nous sommes si pressées d’être bronzées que nous nous ruons au soleil pensant que ce qui est pris n’est plus à prendre et que le bronzage va de toute façon se montrer, quoi qu’il en coute ! À 20 ou 30 ans, ce comportement est encore tolérable pour la peau, mais plus après ! Elle devient exigeante et susceptible et nous fait payer sans hésiter tout ce qui lui aura été trop violent ou inapproprié. Dans cet article vous trouverez quelques pistes pour faire autrement.

 

  • Éviter les expositions brutales
  • Respecter la DEM
  • Un bronzage progressif mais rapide
  • Pas de protection trop élevée!
  • Tourner avec le soleil
  • Ne pas sécher au soleil!
  • Faire un gommage
  • L’huile de carotte

 

Éviter les expositions brutales

Les expositions brutales sont la cause de bien des déboires ; lucites estivales, coups de soleil douloureux, bronzages charbonneux pour les peaux mates, marques de bronzage indélébiles et hypersensibilisation de la peau, sans parler des cancers de la peau qui sont le résultat de plusieurs années d’expositions brutales. S’exposer brutalement signifie passer d’un corps enseveli sous des couches de vêtements pendants des mois, à un corps nu livrer sans progression au soleil fort. La peau et l’organisme ne peuvent pas encaisser un pareil choc. Mais alors, comment faire quand je n’ai pas préparé ma peau au soleil et que j’ai peu de jours de vacances ?

Respecter la DEM

Mieux vaut un petit hale solaire éclatant qu’une brulure qui bronzera très mal, voici le concept de la DEM, cela signifie Dose Erythémateuse Minimum. C’est le laps de temps qui est nécessaire à une peau pour rougir au soleil. Il faut la déterminer une seule fois, elle est différente pour chaque individu en fonction de sa carnation et de son capital de mélanine. Une fois déterminer, en commençant par une tranche de 15 minutes plus en augmentant le temps de 5 à 10 minutes, la personne sait exactement combien de temps il lui faut pour déclencher un coup de soleil. La peau va déjà donner son verdict le soir, même si l’on sait qu’il y a encore des réactions possibles de la photo-protection retardées jusqu’à 96 heures après. Cependant, vous n’êtes pas obligés d’y allez à tâtons, il existe des standards de DEM pour faire juste rapidement.

coup de soleilStandards concernant les phototypes et la DEM

Peaux rousses : entre 15 et 30 minutes

Peaux claires : entre 25 et 40 minutes

Peaux mates : entre 40 et 60 minutes

Peaux métisses : entre 90 et 150 minutes

À partir du moment où vous avez déterminé votre DEM vous savez exactement quelle est la capacité de votre peau à absorber le soleil sans brûler. Au-delà de ce délai, vous entrez dans une phase ou les dommages sont inévitables, qu’ils soient visibles ou non, que vous le sentiez ou non. Je vous parle ici d’endommager l’ADN des cellules, de briser les fibres d’élastines et de collagène, de déshydrater la cellule en profondeur. Dans ce cas de figure on parle de vieillissement actinique, c’est-à-dire, d’un vieillissement principalement dû au soleil ; les rides sont multiples et profondes et recouvrent toute la surface de la peau, visage et corps. Les rides apparaissent aussi à la verticale sur le visage et le ventre, ce qui montre que les fibres du derme sont brisées. Alors que le vieillissement chronologique induit des rides d’expressions dues principalement aux mouvements du visage et relativement peu sur le corps.

Un bronzage progressif mais rapide

Prenons l’exemple de la peau claire :

Choisissez de sortir en soleil doux, avant midi et après 16heures. Le premier jour d’exposition, tabler sur 30 minutes d’un côté, puis 30 minutes de l’autre. Faire 15 minutes sur le flanc droit puis le flanc gauche afin d’éviter les marques disgracieuses sur les côtés. Après cela, mettez-vous sous le parasol pour et ne faites que des bains éclair. Les 3 jours suivants faites de même, ainsi vous aurez habitué votre peau et votre bronzage commencera à s’installer en profondeur. Une fois légèrement halé, vous pouvez augmenter le temps de 10 minutes, puis plus le bronzage est fort plus le temps peu être prolongé, utiliser votre bon sens. Par contre si vous rougissez votre peau au soleil dés le premier jour, les autres expositions ne seront plus agréables, car votre peau vous fera sentir qu’elle en train de frire.

bronzer intelligentPas de protection trop élevée !

On connaît bien les IP (indices de protections) aujourd’hui. Contrairement a ce que pensent nombres de gens encore, ils ne correspondent pas au temps d’expositions, mais à ce que le produit peu filtrer ou renvoyer du spectre solaire pendant 2 heures. Pour rappel :

  • IP 15 protège contre 93% du spectre solaire
  • IP 20 protège contre 95% du spectre solaire
  • IP 30 protège contre 97% du spectre solaire
  • IP 50 protège contre 98% du spectre solaire
  • IP 50+ protège contre 98.88 % du spectre solaire (plus ou moins)

Sur cet exemple, on comprend aisément que la différence est en fait infime. La plupart du temps un IP 15 ou 20 est largement suffisant.

L’IP 50 + est une astuce marketing qui créer une fausse association avec écran total, ce qui est impossible. Cette petite différence peut-être appréciable en cas de latitude tropicale, de haute montagne ou de haute mer sur une surface blanche (sur votre Yacht!). En dehors de ces cas de soleil extrêmes, il n’est pas utile d’opter pour des IP trop hauts. Mais quoi qu’il en soit, noté bien que la durée de protection est arrêtée à deux heures, quel que soit l’indice, temps après lequel il faut remettre de la crème solaire, sous peine de n’être plus protégé.

Tournée avec le soleil

Pour éviter les marques disgracieuses et les bronzages mal unifiés, les serviettes rondes sont la meilleure invention en la matière. Malheureusement il en existe peu. Tourné avec le soleil toutes les 30 minutes permet d’être toujours dans son axe afin d’éviter les marques improbables et d’avoir une intensité de bronzage uniforme.

beau bronzageNe pas sécher au soleil !

Rien de plus vieillissant qu’un bronzage déshydraté ! Or la déshydratation du bronzage se fait principalement l’orque l’on sort de l’eau et que l’on se laisse sécher au soleil. En effet, l’eau sur la peau à la fâcheuse possibilité d’entrainer l’hydratation de la peau dans son évaporation. Plus la peau sèche au soleil, plus elle est déshydratée. Séchez-vous impérativement après chaque bain ou douche. Idem pour les bombes rafraîchissantes qui sont des merveilles pour adultes et enfants sauf si elles ne sont pas séchées. Eau, soleil et peau ne font pas bon ménage!

Faire un gommage une fois par semaine

Bien qu’il soit difficile de gommer un bronzage par peur d’en perdre l’intensité. L’opération consiste à enlever la part morte, celle qui ne permet plus au bronzage d’être éclatant ! Le gommage permet une meilleure hydratation des produits de soin et redonne plus d’éclat au bronzage.

Huile de carotte le soir

Rien de plus ravissant qu’une huile de carotte (orange) sur une peau bronzée, que le bronzage soit léger ou intense, cette huile que vous choisirez bio, sera du plus bel effet pour votre peau en soirée. De plus, elle a une grande capacité de régénération sur l’épiderme. Ne vous en privez donc pas !

Prenez bien soin de vous, car personne ne le fera à votre place!

Carol Cassone

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact

Merci de nous laisser votre message, nous vous répondrons au plus tôt.

Not readable? Change text. captcha txt
0