bb crème ou cc crème?

 In Articles de presse

bb crème ou cc crèmebb crème ou cc crème?

Comment avoir un teint de pêche en tout temps ?

Bb crème ou cc crème, ou ce situe véritablement la différence? Faisons le point pour mieux comprendre.

A la sortie de l’hiver, nombre de femmes se plaignent d’avoir un teint terne, fade et fatigué. Pollution, cigarette, manque d’hydratation, d’oxygénation, fond de teint siliconé, cosmétiques inadaptés, nombreuses sont les causes de leur teint terne… Le stress joue également un rôle important; l’anxiété a un effet constricteur sur les petits capillaires sanguins en surface de la peau et empêche le sang de circuler. Dès lors, la peau ne peut plus recevoir ses nutriments.

Le nettoyage est la clé de l’éclat de la peau!

Le teint brouillé se reconnaît à ses zones claires-obscures qui manquent d’homogénéité notamment quand la peau est à nu. Au lieu de chercher un soi-disant produit miracle pour le teint, rappelez-vous que la vraie valeur de votre teint résulte d’une hygiène stricte au sens littéral du terme, et ce, quel que soit votre type de peau. Dans ce contexte, le démaquillage et le nettoyage servent à maintenir l’éclat du teint. Omettre un démaquillage et nettoyage soignés le soir, c’est renoncer à une peau éclatante le lendemain, et aucun produit au monde ne pourra y remédier. Pour cela, évitez de repousser votre démaquillage et nettoyage aux 5 dernières minutes avant de vous coucher.

L’hydratation est la clé de voute de la beauté de la peau!

En matière de teint, l’hydratation sera votre deuxième priorité. En effet, nous savons désormais qu’une peau déshydratée ne permet pas aux textures des fonds de teint d’accrocher durablement l’épiderme. Le manque d’hydratation est le second souci des teints ternes. Elle se fera par un sérum hydratant (non gras), par des fluides ou crèmes hydratantes de jour et de nuit, mais aussi et surtout par des gommages et des masques hydratants, ces deux derniers étant indissociables d’une peau parfaitement gorgée d’eau. Dans ce contexte, le choix du fond de teint est un facteur décisif pour le devenir de votre peau sur le moyen et long terme. Même si le velouté et le finish que procurent les silicones sont impressionnants, ceux-ci nuisent considérablement à la beauté de la peau, en effet, ils ont l’inconvénient de l’asphyxier en l’étouffant littéralement.

Pour se défendre, la peau se fait plus fine par endroits, plus épaisse à d’autres, ses pores s’élargissent pour pouvoir mieux respirer, même sur des peaux sèches, sa couleur change pour des teintes dans la palette des gris et elle devient blafarde. Comme les silicones sont très répandues, il est presque impossible de trouver des références sans silicones en dehors du bio et du naturel, domaines où elles sont strictement interdites.

Après les basiques, place à la lumière!

Les illuminateurs de teint sont des pré-fonds de teint qui s’appliquent comme des crèmes  pour apporter des molécules réflectrices de teint générant plus de lumière en surface de la peau. Ils sont plus ou moins efficaces, en fonction de la qualité de la peau et de l’épaisseur du fond de teint. Le choix de ce dernier dépend du résultat final désiré: mat, irisé, sophistiqué ou moyennement sophistiqué, assez naturel, très transparent ou très couvrant. Autant de possibilités qui orienteront votre choix sans vous imposer une nouveauté qui ne vous conviendra pas! Après ce premier choix vient celui de la couleur: évitez les teintes trop foncées qui vieillissent à coup sûr. Le ton sur ton est une astuce de «naturalité» pour les maquillages «nude» au teint sublimé. Optez pour une couleur très proche de votre carnation naturelle et comparez-la directement sur votre joue et pas sur votre poignet qui n’est pas du tout conforme à la couleur de votre visage.

Après avoir parfaitement hydraté votre peau, procédez à la pose du fond de teint à l’éponge mouillée. Elle doit être humide pour appliquer le fond de teint par petites touches. En matière de teint, l’erreur de base consiste à appliquer trop de matière, dans ce cas, le surplus fera un effet «masque». Idéalement, les correcteurs de teint type anticerne se posent avant ou après (selon les marques) le fond de teint en travaillant avec les doigts ou à l’éponge, ce qui permet une fonte parfaite. Vous ne choisirez pas de blushs trop foncés; préférez-leur les terres de soleil avec leur tonalité lumineuse ou les roses très claires pour une mine de poupée. La tendance est aux blushs peu marqués, davantage pour mettre la pommette en valeur que pour structurer le visage. Je recommande les poudres libres aux peaux jeunes et sans rides, mais les déconseillons  peaux ridées parce qu’elles marquent davantage. Utilisez-le poudres surtout sur la zone T pour donner un effet naturel au maquillage. Efforcez-vous d’habiller davantage cette ligne médiane, car c’est elle qui présente le plus d’imperfections (rougeurs, pores dilatés, boutons…). N’oubliez pas que les joues qui occupent la plus grande partie de votre visage sont souvent magnifiques quand la peau est nue.

bb crème

bb crème

 

Cette dernière décennie n’a pas tarie en matière de nouveauté pour le teint, c’est certainement l’axe maquillage qui c’est le plus développée alors qu’il est rester en sommeil durant des lustres. Mais sagit-il toujours de vraies nouveautés? Les nouvelles stars baptisées « bb crème», et « cc crème» sont généreuses en promesses de beauté. «bb» signifie «Blemish Base»; née en Allemagne, c’est pourtant en Asie qu’elle connaîtra un succès fulgurant. La «bb crème» a été saluée comme «le secret des actrices coréennes». Cette crème était alors un baume zéro défaut, agissant contre les taches pigmentaires et imperfections en tout genre. Elle apportait également hydratation et couvrance, en plus d’offrir une protection solaire (indice 20 minimum). Aussi et surtout, elle contenait des agents blanchissants, très prisés en Asie. C’est d’ailleurs ce dernier aspect qui va propulser la bb crème à son rang de notoriété que nous lui connaissons aujourd’hui. Dès lors, on comprend mieux l’engouement pour ce produit qui malheureusement arrivera sur le marché occidental complètement reformulé et surtout sans agents blanchissants, car les peaux européennes ne sont pas du tout axées sur ce type de besoins. Dans notre partie du monde, les « bb crèmes» ont été adoptées par l’ensemble des marques cosmétiques (conventionnelles et bio) et sont en réalité des crèmes teintées améliorées. Précisément, elles rassemblent des pigments qui s’adaptent à chaque teint de peau, donnant ainsi une couvrance homogène et naturelle. La «bb crème» convient donc à tous les types de peau, y compris les peaux sensibles et celles à tendance acnéique. Entre crème teintée et fond de teint, elle couvre naturellement les irrégularités de la peau, en améliore la texture et illumine le teint. Les premières «BB crèmes» promettaient aussi de ne pas causer de cruauté aux animaux, ce qui restait un grand point commun avec le naturel et le bio.

cc crème

cc crème

La «cc crème» est elle née en Corée, son acronyme signifie «Colour Control», comprenez base antirougeur, contrôleuse de couleur. La «cc crème» est en réalité un soin hybride, qui s’apparente plus à un perfecteur de teint. Elle unifie le teint et dissimule les rougeurs et autres tonalités non désirables sur la peau. Les cc crèmes peuvent donc être vertes, mauves, et comporter des pigments qui s’adaptent à chaque teint de peau, donnant ainsi une couvrance homogène et naturelle. La « cc crème » est un soin hybride, qui s’apparente plus à un perfecteur de teint. Elle unifie le teint et dissimule les rougeurs et autres tonalités non désirables sur la peau.  De surcroît, elles sont souvent composées de pigments qui vont, en reflétant la lumière dans tous les sens, «illuminer» le teint et gommer les zones d’ombre.

La véritable différence avec la «bb crème», c’est qu’elle propose de vraies vertus réparatrices et nourrissantes. Plus adaptée aux différents types de carnations, la «cc crème» est moins couvrante que la «bb crème», elle est idéale pour les femmes qui aiment un finish très naturel. En clair: la bb crème est un fond de teint léger qui unifie (et assure aussi un effet soin avec de l’hydratation et de la protection). Se portant seule, elle peut être poudrée comme un fond de teint. Même si la cc crème peut s’utiliser aussi seule,  elle produira son plus bel effet sous un fond de teint, car elle en modifie la carnation. Elle est aussi plus traitante, avec une texture plus légère. Cependant, et soyons très clair sur le sujet, les appellations “bb” et “cc” crème ne réponde à aucun cahier des charges obligatoire. Ce qui implique que le fabriquant peut baptiser n’importe quel produit de la sorte. A chacune de vérifier les promesses du produit pour déterminer s’il s’agit de vraies “bb” et “cc” crèmes ou de fonds de teint basique portant des titres vendeurs!

par Carol Cassone

pour Oliv’ Magasine, mars 2015

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact

Merci de nous laisser votre message, nous vous répondrons au plus tôt.

Not readable? Change text. captcha txt
0
0
0
0
cheveuxpeau mixte